Mon chemin vers la sophrologie

Après un baccalauréat scientifique, je me suis dirigée vers le métier de collaboratrice comptable, métier que j’ai exercé pendant plus de trente ans.

En parallèle de mon travail, je me suis toujours intéressée à la science, aux médecines alternatives et au développement personnel. Mes lectures et pratiques m’ont aidée à trouver les moyens de détente, de relaxation et de connaissance de soi dont j’avais moi-même besoin.

Durant ma vie professionnelle, j’ai développé auprès de mes clients une écoute bienveillante. Au fur et à mesure, une alliance s’installait entre nous. Mes clients venaient non seulement chercher mes compétences comptables, mais aussi mon attention, parfois mon aide morale et, toujours, une attitude positive.

Petit à petit cet aspect est devenu pour moi essentiel.

Après un long temps de réflexion, j’ai finalement décidé à 58 ans de franchir une étape importante et de me former pendant plusieurs mois à la sophrologie pour accompagner les personnes dans l’amélioration de leur vie.

Et si j’ai fait le choix de la sophrologie, c’est parce que je suis convaincue que cette méthode est la plus adaptée pour rechercher l’harmonie. Elle est à la fois un rempart contre le stress et la maladie, et un booster de bien-être et de confiance en soi.

Aujourd’hui officiellement sophrologue et membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, je vis comme un aboutissement le fait de vous permettre de développer vos capacités et vos propres ressources pour trouver votre bien-être, votre harmonie et l’équilibre entre votre corps et votre esprit.

Portrait de Murielle Le Saux

Chambre syndicale de Sophrologie

Prendre rendez-vous Tarifs & infos pratiques